Equipement de chasse pour la chasse au petit gibier et au grand gibier.

Il est donc très important de savoir clairement quel modèle sera le mieux adapté à nos besoins, en gardant toujours à l’esprit le compromis toujours délicat entre capacité de charge et confort.

Nous devons tenir compte d’un certain nombre de facteurs dans notre choix, que nous aborderons ci-dessous, en commençant par une taille suffisante, mais pas plus, pour garantir que nous serons en mesure de transporter ce dont nous avons besoin pour récolter correctement. Nous vous recommandons aussi d’utiliser des camera de chasse pour etudier le parcours des proies.

LA BONNE TAILLE

En fait, chaque gramme inutile que nous portons dans nos sacs à dos peut nous obliger à abandonner la chasse ou, du moins, à chasser de façon inconfortable.

Par conséquent, l’un des points les plus importants dans le choix du sac à dos de harcèlement adapté à nos besoins est sa taille. Nous devons être clairs sur le fait qu’il est tout aussi grave de ne pas réussir que d’aller trop loin.

Si nous achetons un sac à dos trop grand pour les activités que nous pratiquons, il sera plus lourd et risque d’être inconfortable, et cela peut nous inciter à le remplir de choses qui ne sont pas vraiment nécessaires et qui ne font qu’alourdir notre dos.

À l’autre extrême, si le sac à dos est trop petit, il peut être tout simplement inutile : nous ne pourrons pas y mettre tout ce dont nous avons besoin.

Nous allons procéder à une première classification des sacs à dos de chasse en deux types. D’une part, il y a celle qui permet des voyages de plusieurs jours, avec son énorme capacité de charge (normalement entre 4 500 et 7 000 centimètres cubes). D’autre part, nous en avons un plus petit, destiné à servir d’élément de transport pour de courtes sorties, également appelé day pack, d’une capacité relativement faible (un sac à dos de 3 000 centimètres cubes peut suffire).

CE QU’IL FAUT EXIGER D’UN SAC DE CHASSE

Nous partirons du principe qu’il sera employé par un chasseur de gros gibier qui prévoit une sortie d’une durée maximale de 12 heures, pour revenir au camp de base à la fin de la journée ; nous opterons donc pour un modèle de taille relativement contenue.

Avant d’acheter un sac à dos, il est très important que nous sachions clairement quelles sont les exigences que nous devons exiger. Nous nommerions les éléments suivants :

Soyez fiable à 100%. Par fiable, nous entendons qu’il offre une garantie qu’il ne se brisera pas et qu’il n’y aura pas de perte malheureuse du matériel qui s’y trouve.

 

Si le sac à dos se brise près de notre maison, ce sera un accident ; s’il se brise alors que nous sommes au milieu de la chasse, la tâche est bien pire.

Comptez sur des matériaux de qualité supérieure et silencieux. Bien sûr, ce point est lié au précédent, car pour qu’un sac à dos soit fiable, il doit être fabriqué avec des matériaux de qualité garantie qui résistent à l’abrasion et aux frottements constants.

Il est essentiel que le matériau ne fasse pas de bruit lorsqu’il se racle contre les branches, qu’il soit muni de sangles de fixation rembourrées pour ne pas blesser les épaules et les aisselles (ce qui se produit dans les climats chauds) et que, en raison de la charge réduite qu’il est censé porter, il n’ait pas besoin d’un cadre ou d’une ceinture en métal ou en plastique pour s’adapter à la taille.

Offrir la possibilité d’une répartition adéquate du poids. Le poids du sac à dos doit être réparti entre nos épaules, notre dos et nos hanches. Aujourd’hui, de nombreux sacs à dos sont conçus de manière ergonomique pour y parvenir.

Nous pouvons également trouver des sacs à dos dans lesquels le système de transport est réglable en hauteur de manière à pouvoir être adapté en fonction de la charge que nous portons.

Système de couture : les coutures relient les différentes parties d’un sac à dos et leur importance est donc vitale. Toutes les coutures du sac à dos doivent être de qualité, mais celles qui sont chargées de supporter le poids le plus important doivent être doubles ou triples, ou bien comporter un système de renforcement efficace.

Le fil des coutures doit être de haute résistance et indestructible. Idéalement, on peut nommer le fil de polyamide 100% de haute qualité.

Il doit être confortable. C’est évident, si le sac à dos n’est pas confortable pour nous, peu importe sa conception ergonomique, nous ne voulons pas le mettre sur notre dos.

  • Possibilité d’ajustement : pour ajuster le sac à dos en fonction du poids qu’il porte, en fonction de nos vêtements, etc.
  • Légèreté : il sera assez lourd lorsque nous le chargerons avec tout ce que nous voulons transporter. Pourquoi augmenter encore la charge en achetant un sac à dos qui est lourd en lui-même ?

AJUSTER LE SAC À DOS

Duo-chasse

Les ajustements permettent de garder le sac à dos bien attaché à notre dos, nos épaules et nos hanches. Pour que le sac à dos soit confortable, en plus de le remplir correctement, il est essentiel que nous sachions comment l’ajuster.

  • Le réglage du sac à dos a un objectif principal : s’assurer que ce sont les jambes qui portent le poids (et non les épaules ou le dos).
  • Faites-le en suivant ces étapes simples :
  • Desserrez les sangles et mettez le sac à dos.
  • Mettez la ceinture lombaire et ajustez-la. L’emplacement de la ceinture lombaire varie en fonction du volume de votre sac à dos.
  • Sacs à dos de 50 litres ou plus : la ceinture doit être placée sur les hanches.
  • Sacs à dos de moins de 50 litres : la ceinture doit être placée à la taille.
  • Pour qu’une ceinture lombaire fasse bien son travail, elle doit épouser les côtés de la taille et être conçue de manière à ne pas permettre au sac à dos de glisser sous le poids.
  • Ajustez les bretelles : assurez-vous qu’elles s’enroulent autour de l’avant des épaules. Veillez à ne pas trop serrer la zone des épaules, car cela ne ferait qu’entraîner une charge inutile.
  • Ajustez les bretelles.

LE CONTENU DU SAC À DOS

Une fois le modèle idéal choisi, voyons ce que nous devrions emporter avec nous pendant nos journées de recueillement.

Le pack journalier doit contenir 8 groupes ou éléments de base. C’est le cas :

L’eau : De tous les éléments à transporter, le plus important, et aussi le plus lourd, est l’eau. Sans nourriture, on peut rester en vie pendant des périodes allant jusqu’à plusieurs semaines, mais sans eau, la vie s’arrête au bout de trois jours. En ce sens, les tablettes de purification de l’eau peuvent nous donner plus d’autonomie et moins de poids à transporter.

Alimentation : Chasse dans des zones de difficulté intermédiaire, le calcul est de cinq mille calories par homme et par jour. Le plus pratique est sans aucun doute les barres de remplacement pour un ou deux repas (elles ne prennent presque pas de place, elles sont rassasiantes et elles apportent tous les nutriments dont nous avons besoin dans un repas complet).

Vêtements chauds appropriés : cela variera en fonction du temps, la seule chose que nous dirons à ce sujet est que quel que soit le vêtement choisi, ce qui nous intéresse en ce moment est la place qu’il occupera dans notre sac à dos au moment où nous voulons enlever les couches de vêtements, ce qui se produit environ deux heures après le lever du soleil.

Les éléments de la navigation : du plus simple au plus complexe, cartes, photographies aériennes, images satellites, crayon, papier, boussole et GPS (et ses batteries de réserve) Ce n’est pas le lieu de discuter des types, des qualités et des avantages ou inconvénients de chacun d’entre eux. N’oubliez pas que vous devez les transporter et que vous aurez besoin d’un espace suffisant pour le faire.

Outils de coupe : scie à main, couteaux de travail, sécateurs (pour couper les os) et, dans la zone qui en a besoin, une machette ou une petite hache. Et une petite pierre à aiguiser.

Éléments pour allumer le feu : Avoir un silex, un briquet ou des allumettes peut nous éviter une certaine frayeur si, pour une raison quelconque, nous devons faire du feu.

Une trousse d’urgence : une pincette pour enlever les épines, des analgésiques oraux, une ampoule de corticoïdes, une seringue et une aiguille jetables, du sérum antiophidique, de la gaze, des pansements, un tissu adhésif et une petite quantité de désinfectant.

Divers : Lampe de poche, piles de rechange (pour la lampe de poche, le téléphone et le GPS), un outil de type Lethermann ou à usages multiples, ruban de couleur pour marquer les pièces abattues ou les itinéraires empruntés, papier toilette, corde pour attacher la proie lors de son transport ou pour la suspendre, sifflet, insecticide, papier et crayon, etc. La liste peut être complétée par d’autres éléments en fonction du climat et de la région, mais cela dépendra de chaque individu. L’intention était de donner une idée de l’équipement de base utile pour toute situation et tout lieu.

Documentation : Permis de chasse de la commune correspondante, carte d’identité, permis de port d’arme, guide de tir, assurance chasse, permis de chasse, papiers de scellement ; en bref, il est conseillé de se munir d’un grand portefeuille.

Nous n’oublions pas les jumelles, mais celles-ci doivent être bien tenues à la main et attachées avec le harnais avant pour être utilisées en cas de besoin.

Comment choisir une caméra de chasse

L’utilisation de caméras à capture d’images se répand de plus en plus, tant pour les tâches de vidéosurveillance que pour le contrôle des réserves, la préparation des attentes nocturnes, etc.

Grâce à ce type de produit, nous pouvons savoir quels animaux se trouvent dans une certaine zone et les temps qu’ils utilisent normalement pour y passer.

Sans aucun doute, l’avancée des caméras de chasse a été spectaculaire ces dernières années et il est maintenant possible d’obtenir des images impressionnantes avec un équipement dont le prix est certainement très contenu. Ce mois-ci, nous verrons donc quels sont les facteurs à prendre en compte lors du choix de votre prochaine caméra de chasse.

INFRAROUGE

Les caméras de chasse sont éclairées la nuit afin de pouvoir fonctionner la nuit. En gros, nous pouvons les diviser en trois grands groupes selon le système d’éclairage, de cette façon nous aurons des appareils photo à lumière incandescente, des appareils photo à infrarouge visible et des appareils photo à infrarouge invisible du soi-disant flash noir.

Lumière incandescente : Ces modèles permettent de prendre des photos en couleur de jour comme de nuit, mais elles sont visibles à la fois pour les animaux et les humains. Les captures de couleur de nuit sont de meilleure qualité, mais en contrepartie, elles consomment plus d’énergie et le flash visible rend l’équipement plus facilement repérable, alors que certaines espèces animales ne le supportent pas parce qu’elles le voient, ont peur et s’en vont.

Infrarouge visible : Les visibles sont des leds rouges qui émettent de la lumière infrarouge dans une longueur d’onde proche de 850 nm. Cette lumière est invisible (infrarouge) mais les leds qui l’émettent deviennent rouges et visibles si on les regarde. La portée de l’éclairage est plus grande dans les caméras IR visibles. Bien que cela dépende du nombre de LED dont disposent les caméras, à nombre égal de LED, les caméras avec des LED visibles éclairent à plus grande distance.

Infrarouge invisible : on les appelle généralement “flash noir” et ils sont totalement invisibles à l’œil humain et aux animaux, même dans l’obscurité. Le point négatif est que les photos de nuit sont en noir et blanc et que leur portée est un peu moins grande.

L’ENVOI DE PHOTOS SUR LE TÉLÉPHONE PORTABLE

Une caractéristique très intéressante dont nous devons tenir compte est l’envoi de photos en temps réel de l’appareil photo vers le mobile. Grâce à cette fonction, vous pourrez savoir ce qui se passe instantanément, connaître la quantité de batterie restante dans l’appareil et même, dans certains modèles, interagir avec l’appareil.

Ces modèles sont largement utilisés tant dans le travail de surveillance que dans la chasse, surtout si nous avons le terrain de chasse lointain et que nous ne voulons pas nous approcher continuellement de l’endroit où nous avons installé les caméras.

Nous devons nous assurer que nous avons une couverture dans la zone où nous avons installé la caméra. Certaines caméras ont une meilleure antenne de réception que d’autres et peuvent donc faire la différence dans des zones de couverture complexes.

AUTONOMIE D’UNE CAMERA DE CHASSE

Sans aucun doute, l’autonomie de notre caméra est l’un des facteurs les plus importants lors du choix, et la vérité est qu’il y a une grande différence d’autonomie entre certains modèles et d’autres. Et elle est également influencée par la façon dont nous utilisons l’appareil photo. En ce sens, il n’est pas la même chose de prendre des photos le jour que la nuit ou de faire des vidéos, etc. La nuit, lorsque nous utilisons l’infrarouge, nous avons besoin de plus d’énergie, ce qui réduit l’autonomie.

Un autre facteur important lié à l’autonomie est la température ambiante, car une pile AA ne durera pas autant à -20ºC qu’à +15ºC.

Il est conseillé d’utiliser des piles alcalines ou au lithium, qui offrent généralement une meilleure autonomie que les piles rechargeables. Mieux d’une marque reconnue, la durée d’utilisation sera plus longue que celle d’une batterie de marque blanche. Sur le terrain, 15 minutes de batterie en plus peuvent être très importantes, on ne sait jamais quand la pièce que l’on cherche peut passer.

Et si nous avons besoin d’une autonomie supplémentaire, nous pouvons toujours recourir à l’utilisation de batteries externes et même de panneaux solaires portables.

AUTRES FACTEURS

Outre ces principaux facteurs, il existe un certain nombre d’autres caractéristiques qu’il peut être intéressant de prendre en considération :

Champ de détection : plus l’angle est large et plus il est profond, mieux c’est, car plus il couvre d’images.

Résolution vidéo et photo : il existe déjà des ordinateurs avec des photos en résolution 30 Mpx et Ultra HD 4K

Durée des vidéos : certaines équipes ont des vidéos de nuit trop courtes, il est donc important qu’elles aient la possibilité de choisir la durée.

Protection de l’environnement : ils bénéficient le plus souvent de la protection IP54 (cette protection concerne l’impact et l’eau). Au moins, cette protection est recommandée.

Taille de l’équipement : plus il est petit, mieux c’est, surtout si l’équipement est susceptible d’être volé.

Capacité de capture : vous devez disposer d’une bonne carte SD, tant en termes de capacité (minimum 8 Go) que de vitesse d’écriture.

Exploration-chasse

MODÈLES RECOMMANDÉS

Enfin, nous passons en revue certains des modèles les plus recommandés dont nous disposons :

Appareil photo numérique 12 mégapixels avec flash noir : à partir de 79,95 euros seulement, nous pouvons obtenir ce modèle qui possède un flash noir invisible et qui est optimisé pour prolonger la durée maximale des piles. L’appareil photo numérique 12 mégapixels avec flash noir, peut surveiller toute activité de la faune. Il est rapide et facile à configurer grâce à 3 modes préréglés, et dispose d’un capteur d’images de 12,0 mégapixels avec flash intégré. De plus, vous pouvez compter sur le boîtier d’écorce numérique 3D pour garder l’appareil photo caché lorsqu’il est sur le terrain.

Caractéristiques techniques :

Construit avec un boîtier en écorce d’arbre numérique en 3D

Flash noir : permet de capturer des images de nuit avec une clarté totale jusqu’à une distance de 21 m.

12 émetteurs IR qui vous permettent de prendre des photos et des vidéos dans l’obscurité totale.

Enregistrez des vidéos d’une durée maximale de 30 secondes. Chaque image ou vidéo comprend la date, l’heure et la phase lunaire : vous pouvez ainsi documenter le comportement et les habitudes des animaux.
Mode rafale : permet de prendre 1 à 3 photos par prise de vue (mode rafale).

Quick set : différentes utilisations de l’appareil photo que vous pouvez facilement modifier en fonction des besoins de chaque moment. Il propose un mode de réglage manuel et 3 modes par défaut pour se préparer rapidement.

La sortie mini USB permet de télécharger facilement des fichiers sur le terrain. Conçu pour optimiser la durée de vie des piles.

  • Caractéristiques : Il est résistant à l’eau. Portée de jour : 18-20 mètres. Portée du flash : moins de 16,5 m.
  • Vitesse de tir : 0,50- 0,99 secondes.
  • Dimensions : 10 x 13 x 4 cm Poids : 450 gr. environ. Fente pour carte SD jusqu’à 32 GB
  • Alimenté par 8 piles AA (non incluses). Comprend une bande de fermeture.

Appareil photo numérique PRO de 22 mégapixels avec flash noir et son :

Ce modèle est une nouvelle étape dans le domaine des caméras de détection animale, son design moderne a un boîtier robuste et compact. Il intègre des innovations logicielles et 45 émetteurs IR totalement indétectables.

Il combine son capteur d’images avec une technologie d’éclairage intelligente pour offrir une clarté et une netteté inégalées dans les images infrarouges.

Ses principales caractéristiques sont les suivantes :

  • 22 mégapixels
  • 45 émetteurs IR totalement indétectables, même dans l’obscurité totale.
  • Vidéos HD (haute définition) de 5 secondes à 3 minutes, avec audio
  • Technologie d’éclairage intelligente
  • Déclencheur Reflex™ (< 0,5 secondes)
  • Technologie Matrix™ pour la réduction du flou
  • Technologie Retina™, haute sensibilité dans des conditions de faible luminosité
  • Format d’image large (16:9) pour un champ de vision étendu
  • Mode rafale, jusqu’à 9 images par plan !
  • Mode Time Lapse avec annulation du PIR
  • Possibilité de déclenchement manuel
  • Mémoire SD réinscriptible
  • Heure, date, phase de la lune, température et nom dans chaque image
  • Géolocalisation, ajouter les coordonnées où les images sont prises.
  • Possibilité de le bloquer avec un code PIN
  • Installation rapide, facile et rapide
  • Programmation intuitive du menu rétro-éclairé et en espagnol
  • Sortie vidéo et USB
  • Dimensions : 8 x 13 cm.
  • Portée : 30 mètres

Camera de chasse 4K 30 mégapixels avec flash noir : la première caméra à détection 4K Ultra HD !

Sans aucun doute la meilleure caméra pour la détection animale qui existe sur le marché. Avec des capteurs indépendants pour le jour et la nuit. Beaucoup plus précis !

La meilleure image, ainsi que toutes les améliorations techniques :

  • 42 émetteurs IR indétectables, même dans l’obscurité totale.
  • Double capteur : pour ne rien manquer.
  • Niveau infrarouge réglable.
  • Avec mot de passe de sécurité. 8 résolutions différentes. Vidéo HD de 5 secondes à 3 minutes.
  • Mode “Time Lapse” avec priorité au détecteur de mouvement.
  • Quick Set : différentes façons faciles de préprogrammer l’appareil photo en fonction des besoins.
  • Géo-tagging : ajouter les coordonnées aux images.
  • Volet ultra-rapide, vous ne manquerez pas un battement.
  • Capteur qui ajuste la distance d’activation de la caméra pour s’adapter à la longueur et à la portée de coupe.
  • Mode rafale avec jusqu’à 9 images par prise de vue.
  • Format écran large, pour un champ de vision étendu.
  • Conçu pour optimiser la durée de vie des piles.
  • Inclut la date, l’heure, la phase de la lune, la température et le nom dans chaque image.
  • Très résistant aux chocs, étanche et très silencieux.
  • Portée : 30 mètres. Dimensions : 13,5 x 8,2 cm
  • Emplacement pour SD jusqu’à 64 GB Fonctionne avec 12 piles AA